11-1402477909_660x0

Le site d'écotourisme de Tràng An est surnommé la baie d'Ha Long terrestre. 

Le complexe paysager de Tràng An, province de Ninh Binh (Nord), a été officiellement inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO lors de la 38e session du Comité du patrimoine mondial à Doha, au Qatar. 

 Situé sur la rive méridionale du delta du fleuve Rouge, Tràng An est un spectaculaire paysage de pitons karstiques sillonné de vallées, pour certaines immergées, et encadré de falaises abruptes, presque verticales.  

L’exploration de quelques-unes des grottes les plus en altitude qui ponctuent ce paysage a mis au jour des traces archéologiques d’une activité humaine remontant à 30.000 ans environ. Elles illustrent l’occupation de ce massif par des chasseurs cueilleurs et leur adaptation aux changements climatiques et environnementaux. Le site comprend aussi Hoa Lu, l’ancienne capitale du Viet Nam des Xe et XIe siècles, ainsi que plusieurs temples, pagodes et paysages de rizières, de villages et de lieux cultuels. 

Le Vietnam posède désormais huit patrimoines culturels et naturels mondiaux que sont la baie de Ha Long, le sanctuaire de My Son, l'ancienne cité de Hôi An, le parc national de Phong Nha-Ke Bàng, la cité impériale de Thang Long-Hanoi, la citadelle de la dynastie Hô et le complexe de Tràng An. 

La Liste du patrimoine mondial franchit le cap des 1.000 sites avec l’inscription du Delta de l’Okavango au Botswana en tant que site naturel par le Comité du patrimoine mondial qui a lieu du 15 au 25 juin à Doha (Qatar) sous la présidence de la Sheikha Al Mayassa Bint Hamad Bin Khalifa Al Thani. VNA/CVN

9-1402477908_660x0

ve-dep-du-lich-trang-an_du-lịch-ninh-bình

image (1)

image (2)

image (3)

image

ta6

ta8

ta9

ta10

ta12

ta15

ta17

ta19