7a85e8a86bc073a0055e697f0bd4d0056ad488c8f0bd71f21a17bfee5d899825

Le Docteur Alexandre Yersin.   Photo : Net/CVN

En juin 1894, Alexandre Yersin découvrit la bactérie Bacillus à l’origine de la peste considérée comme une catastrophe sans précédent dans l'histoire de l’humanité. Cette découverte a été une des plus grandes libérations pour l’humanité. Le Docteur Alexandre Yersin né en Suisse, mais devenu plus tard citoyen français a passé une grande partie de sa vie jusqu’à sa mort au Vietnam.

Afin de rendre hommage à la passion pour la découverte et l’invention de Yersin et, encourager les jeunes vietnamiens à s’intéresser à la recherche scientifique, l'ambassade de Suisse à Hanoi en collaboration avec la Société pharmaceutique Roche et la Compagnie d’horlogerie suisse Titoni ont produit un film documentaire retraçant la vie et la carrière du Dr Yersin.

Le film Vivre sans déplacement, ce n’est pas vivre réalisé par Stéphane Kleeb est une métaphore signifiant "une vie riche en belles expériences". Il devrait inspirer les adolescents et les parents à comprendre que les études et un travail dur conduisent aux succès. 

Le film sera diffusé en avant-première mondiale le 12 juin à l’Université nationale de Hanoi avec la participation de Mauro Dell'Ambrogio, délégué du secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l'innovation de Suisse, des scientifiques vietnamiens ainsi que des nombreux étudiants.

La 2e diffusion aura lieu le 13 juin à l’Université des sciences naturelles de l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville. 

Avant la diffusion, le public suivra les interventions de quatre grands scientifiques du Vietnam : Le Docteur Nguyên Trân Hiên, directeur de l'Institut central d'hygiène et d'épidémiologie, le Professeur Lê Gia Vinh, le vice-président de l’Association générale de médicine du Vietnam, le Professeur Dâu Ngoc Hao, président de l’Association de médecine vétérinaire du Vietnam, et le Professeur Nguyên Lân Dung, président de l’Association de biologie du Vietnam, représentants respectivement les quatre domaines des recherches de Yersin : la bactériologie, la médecine omnipraticienne, la médecine vétérinaire et la flore. Ils exposeront autour des facteurs et des défis de leurs domaines de recherche. 
Minh Thu/CVN